Comment se démarquer lorsqu'on est en recherche d'emploi

Comment se démarquer lorsqu’on est en recherche d’emploi

Se chercher un nouvel emploi n’est pas de tout repos. Non seulement on doit activement approcher un maximum d’entreprises, mais on doit se montrer à notre meilleur, alors que nous n’avons aucun contrôle sur les processus d’embauche, qui sont différents pour chacune des entreprises. Et ces processus, qui sont optimisés pour les responsables des embauches et non pour les candidats, sont plus souvent des embûches que des raccourcis pour les chercheurs de travail.

Ayant été autant du côté chercheur d’emploi que du côté de l’employeur qui embauche, mes discussions avec des candidats de tous les horizons ne laissent pas beaucoup de place à l’interprétation : les processus d’embauche, c’est vachement pénible. C’est au point ou certains se le représentent comme un convoyeur avec des candidats sur un tapis roulant, avec des bras robotisés qui rejettent les candidats qui ne sont pas « parfaits selon les normes ».

À moins de répondre exactement aux requis (soyons sérieux, ça n’est jamais le cas), et avec la quantité grandissante de candidats atypiques (je suis ceinture noire en atypisme), pas facile de se démarquer avec les outils et réflexes auxquels nous sommes habitués.

En gros, ce que je propose, c’est d’investir du temps et des efforts pour que les recruteurs et gestionnaires viennent à vous, plutôt que d’avoir à aller vers eux.

Bref, travailler votre image de marque professionnelle.

Il s’agit de ne pas suivre le troupeau

Comment se démarquer lorsqu'on est en recherche d'emploi

N’ayons pas peur de nommer les problèmes. Entretenir et envoyer son CV, tenir son profil LinkedIn à jour, c’est à la portée du premier venu. Même chose pour les milliers formulaires d’application débilitants qu’on peut remplir pour être dans les bases de données des entreprises. (« Je viens d’envoyer mon CV, pourquoi dois-je recopier tout le contenu de mon CV dans un formulaire? »)

Même si c’est long, tout le monde peut faire ça. Et le meilleur moyen de se fondre dans un troupeau de moutons, c’est de se déguiser en mouton et de bêler.

Donc, la première étape est de comprendre et d’accepter qu’on ne peut pas se contenter de faire comme les autres, ou de faire le minimum nécessaire. D’abord, personne n’a jamais changé quoi que ce soit dans la vie, spécialement pas son propre sort, en faisant comme les autres. Et de toute façon, pourquoi une entreprise se contenterait de ceux qui font le minimum nécessaire? Oui, il faudra que vous investissiez du temps et des efforts. Oui, c’est pas toujours plaisant. Mais vous aurez de bien meilleurs résultats. Et vous aurez une influence sur votre avenir : vous serez un acteur ou une actrice dans votre recherche d’emploi, et non une victime passive attendant qu’on lui fasse la faveur de la choisir.

Avec le temps, et à force d’avoir été des deux côtés du processus d’embauche, et avec mes interactions avec des gens de tous les milieux, j’en suis venu à créer une liste de trucs pour augmenter notre image de marque, et pouvoir se démarquer surtout lorsqu’on est en recherche d’emploi.

1. Adoptez un esprit de croissance

Cette étape est incontournable et essentielle pour tout ce qui suit dans l’article. Aucun des trucs que je vous donnerai ici ne fonctionnera si vous vous complaisez dans un état esprit fixe. Vous devez enlever vos œillères, ignorer ces petites pensées vous suggérant que vous ne pouvez pas faire ceci ou cela.

Comment se démarquer lorsqu'on est en recherche d'emploi

Bref, il s’agit de cesser de se mettre nous-même des bâtons dans les roues, apprendre à vivre avec notre syndrome de l’imposteur et même lui donner une bonne leçon. Nous allons en parler plus tard. Tous les résultats que vous obtiendrez seront parce que vous aurez essayé quelque chose de nouveau.

2. Entourez-vous de gens qui font ce que vous faites et qui croient ce que vous croyez

Ce n’est pas qu’une question de réseautage. En vous entourant de gens qui font la même chose que vous, c’est presque immanquable que vous allez générer des discussions très intéressantes, vous développerez votre curiosité, vous verrez avec qui vous avez le plus d’affinités, et ce ne serait pas surprenant que vous vous lanciez dans des projets avec certaines personnes.

Au final, vous finirez par être connus de vos pairs, qui penseront à vous lorsqu’ils entendront que quelqu’un cherche un expert dans votre domaine. Et ce groupe de gens pourront devenir votre audience premier, si vous mettez en application le point #4 de cet article.

Comment se démarquer lorsqu'on est en recherche d'emploi

LinkedIn est un excellent moyen de développer ce genre de réseau. Lors que je suis devenu Scrum Master en 2015, la première chose que j’ai faite fut d’ajouter dans mon réseau tous les Scrum Masters de Montréal que j’ai pu trouver. Non seulement cela m’a beaucoup apporté depuis, mais j’ai pu également leur apporter beaucoup de choses.

Assister à des conférences, des meetups, ou des événements reliés à votre expertise (plusieurs sont même gratuits) est également un excellent moyen pour que les gens fassent une association mentale entre vous et votre expertise. À ne pas négliger.

3. Faites du réseautage stratégique

Ici on tombe un peu plus dans le concret et dans l’action, spécialement suivant l’étape précédente, et cela peut vous rapporter à plus court terme que mes autres conseils. Lorsque vous aurez trouvé un tas de gens qui font ce que vous faites, et que vous avec commencé à développer des relations intéressantes avec certains d’entre eux, vous pouvez utiliser cela comme levier à votre avantage.

Par exemple, vous avez identifié 5 personnes qui semblent travailler dans un environnement sain et intéressants, vous pouvez leur demander de vous mettre en contact avec leur patron, leur gestionnaire. Une fois que cela est fait, proposez à cette personne de faire un appel de 15 minutes, ou de prendre un café.

D’abord, le fait que vous ayez été référé par un employé travaille en votre faveur. Vous n’avez pas à dire que vous êtes en recherche d’emploi : vous les rencontrez pour discuter des défis du marché dans votre domaine, des valeurs que vous avez en commun. Vous pouvez aussi dire que vous avez besoin d’un avis quant à leur perception du marché actuel, et voir ce qu’ils souhaitent pour l’avenir.

Qu’il s’agisse d’un appel ou d’un café, vous aurez l’opportunité d’avoir un contact humain en premier, et aussi de leur demander à la toute fin « Pourriez-vous me référer à une ou deux autres personnes de votre réseau qui partagent vos valeurs et que je pourrais contacter? ».

C’est à ce moment que votre réseau commence à travailler pour vous. Il est très rare qu’une personne avec qui vous avez créé une relation tangible refusera de vous aider.

Ce que cela apporte que votre CV n’apporte pas

Soyons honnête, personne ne se rappelle d’un CV, à moins qu’il soit plus qu’extraordinaire. Cependant, les gens se rappelleront de comment ils se sont sentis en votre présence, ou en vous parlant.

En rencontrant des gestionnaires qui vibrent sur la même fréquence que vous, ils se souviendront certainement de vous. Tentez de créer une relation à long terme avec eux. Le moment venu, ils pourront vous mettre en contact direct avec des gens de leur entreprise lorsqu’un poste s’ouvrira, et même vous recommander. Il est donc important de faire cela en tout temps, pas seulement lorsqu’on cherche un nouvel emploi.

4. Créez du contenu pertinent sur votre expertise

Comment se démarquer lorsqu'on est en recherche d'emploi

Il y a beaucoup de façons de faire cela, et je vais vous en donner plusieurs, en ordre croissant d’effort requis.

a) Partagez des articles en lien avec vos valeurs et croyances

C’est nécessairement le plus facile. Trouvez des articles qui vous font vibrer, qui parlent des façons de régler des problèmes auxquels vous vous butez régulièrement, partagez-les avec le plus de gens possibles (ou simplement dans un post LinkedIn), et expliquez pourquoi vous êtes d’accord.

Cela génère d’excellentes discussions, vous verrez qui dans votre réseau partage vos valeurs, et pourrez engager des relations plus sérieuses avec ces personnes. Et les personnes qui écrivent ces articles que vous partagez, qu’est-ce qui vous empêche de les contacter eux aussi? Qui sait avec qui ils pourraient vous mettre en relation? Je vous jure, les gens qui écrivent des articles ne mordent que très rarement et aiment aider leurs lecteurs 🙂

Ce que cela apporte que votre CV n’apporte pas :

C’est un excellent moyen de faire connaître vos valeurs auprès des recruteurs, des gestionnaires et d’autres décideurs dans votre réseau. Pas très facile de faire passer nos croyances et valeurs dans un CV. En partageant des articles qui résonnent chez vous, il est plus facile de comprendre sur quelle fréquence vous vibrez!

Personnellement, il m’est arrivé à quelques reprises de me faire contacter directement par des gestionnaires (et même une VP) d’entreprises, certaines très en vogue, simplement parce que j’avais partagé quelques publications qu’ils avaient bien aimé. J’ai pris des cafés avec eux, et nous avons discuté de nos plans d’avenir. L’une de ces rencontres, qui a tourné en discussion philosophique, a été considérée comme une entrevue, et on m’y a offert un emploi. Aucune de ces personnes n’ont demandé à voir mon CV.

b) Faites des Question / Réponse par rapport à votre expertise sur les médias sociaux

Quelque chose que je ne fais que depuis récemment. Depuis 2018, je réponds assez régulièrement à des questions sur Quora. Bien que cela m’ait permis de faire grandir mon réseau à l’international, je me suis rendu compte que ces réponses pouvaient apporter beaucoup de valeur à mon réseau local, et j’ai donc commencé à faire des publications style Question / Réponse sur LinkedIn.

Jusqu’à maintenant, cela m’a été très bénéfique. D’abord, le nombre de partagés de mes publications est plus haut que tout ce que j’ai réussi à faire jusqu’à maintenant. Je vois très bien qui vibre à la même fréquence que moi dans mon réseau, et à chaque fois que j’en publie, j’ai plusieurs demandes de connexion dans les jours qui suivent.

Ce que cela apporte que votre CV n’apporte pas :

Cela ouvre une fenêtre directe sur votre expertise, vos connaissances, vos croyances. Cela apporte une preuve beaucoup plus tangible de l’expertise que vous avancez. Entre quelqu’un qui n’a qu’un CV, et quelqu’un qui a un CV et qui affiche son expertise de la sorte, vous avez l’avantage. Le seul défaut est que les publications, même si on peut les retrouver dans votre profil, sont éphémères. Il se peut qu’on ne les voit pas passer. Ça ne veut pas dire que ça n’en vaille pas la peine!

c) Rédigez des articles reliés à votre expertise

Plus demandant en terme d’investissement de temps et d’efforts, écrire des articles sur des réalités de votre champs d’expertise peut réellement contribuer à vous faire sortir de l’anonymat.

La première chose sur laquelle plusieurs personnes se butent, c’est leur syndrome de l’imposteur. « Je n’ai pas l’autorité requise pour écrire là-dessus ». Personne ne vous donnera de permission! D’ailleurs personne ne viendra vous sauver non plus. Oui, ça peut être épeurant d’écrire, de faire face à la critique, et de risquer de se faire contredire par des gens qui sont peut-être plus experts que vous.

Si vous êtes résolus à adopter un esprit de croissance, cela ne devrait pas vous arrêter. Faites de petites expériences. Commencez par des sujets que vous maîtrisez très bien. Créez des articles à partir d’expériences que vous avez vécues. Personne ne peut vous contredire sur la façon dont vous avez vécu vos expériences.

Un moyen facile de commencer à écrire, c’est de vous inspirer de l’une de vos douleurs professionnelles. Vous avez apporté une solution à un problème qui vous dérangeait? Écrivez ce que vous avez fait! Ça va inspirer les autres qui sont dans la même situation, et si des gens avec plus d’expérience lisent votre article, ils pourront même vous donner d’excellents conseils. C’est du gagnant-gagnant.

Les articles LinkedIn, ou les blogues comme le miens, peuvent être d’excellentes cartes de visite. Très souvent, en terminant une discussion avec quelqu’un que je viens de rencontrer, je leur propose de leur envoyer 2 ou 3 articles que j’ai écrits, parce que j’y ai fait référence dans la discussion. Et je le fais avec les recruteurs également.

Outre les articles, vous n’avez pas à vous y limiter. Si ça marche, rien ne vous empêche de faire des capsules vidéo, ou même un podcast! Tout cela est facilement accessible de nos jours.

Ce que cela apporte que votre CV n’apporte pas :

À la longue, une notoriété. Et certainement un avantage très compétitif. Imaginez quelqu’un qui doit recruter, et qui a deux candidats ayant le même nombre d’années d’expérience dans le domaine, mais que l’un d’eux a écrit 32 articles pertinents sur son expertise… Cela rend le choix beaucoup plus facile à faire, sans parler de tout ce que vous pourriez apporter à l’entreprise pour faire rayonner sa marque dans vos écrits.

Je ne compte plus les fois où on m’a demandé de me rencontrer suite à la fois où j’ai mis mon réseau au service des chercheurs d’emploi, ou après la publication de mon petit guide pratique du parfait mauvais gestionnaire.

Dans ce cas-ci, c’est votre expérience et votre storytelling qui travaillent pour vous.

d) Publiez un livre?

Je dis cela le plus naïvement du monde, et sous toute réserve, c’est un domaine dans lequel je me plonge tranquillement. Si vous écrivez des articles et que ça fonctionne, qu’est-ce qui vous empêche d’aller plus loin? Pour ma part, c’est un défi que je me suis donné l’an dernier, de commencer à écrire un livre en 2019. Je suis en train d’étudier comment approcher cela pour y faire mes premier pas. J’ai l’intention de publier « Le guide pratique du mauvais gestionnaire, et comment ne pas le devenir ».

De nos jours, l’auto-publication est plus accessible que jamais. Nous n’avons plus nécessairement besoin de convaincre une maison d’édition (même si cela aide grandement) de nous publier. Et on n’a même plus besoin de faire imprimer des exemplaires à l’avance, les e-books ont la cote, et plusieurs plateformes offrent de l’impression sur demande à l’achat. De plus, un livre n’est pas obligé d’être très long, entre 100 et 200 pages, cela reste un livre.

Je raffinerai cette partie du présent article lorsque j’aurai complété l’expérience moi-même. Mais l’idée est de ne pas vous arrêter pas à ce que vous connaissez. Innovez. Faites ce que les autres n’ont jamais osé faire! Combien peuvent se vanter d’avoir écrit un livre?

Ce que cela apporte que votre CV n’apporte pas :

Vous devriez probablement le mettre dans votre CV. Mais je n’ai pas besoin de vous faire un dessin. Un recruteur a le choix entre deux candidats à expérience égale, mais l’un d’eux a écrit un livre sur son domaine d’expertise. C’est pour le moins… significatif.

5. Personnifiez votre expertise

Définitivement une approche qui demande une bonne maîtrise de son syndrome de l’imposteur, et qui ira puiser dans votre esprit de croissance. Si écrire des articles et étaler votre expertise ne représente plus trop de défi pour vous, peut-être est-il temps de vous mettre un peu plus à risque, et de commencer à personnifier votre expertise.

Comment se démarquer lorsqu'on est en recherche d'emploi

J’entends par là de commencer à donner des ateliers ou de faire des conférences. De devenir le visage et la voix de votre expertise. Sa figure de proue.

Et ça n’a pas besoin d’être très douloureux ou à pic, comme apprentissage. Ça peut simplement commencer par l’organisation d’un événement style meetup, avec l’aide d’une ou deux personnes de votre réseau.

Beaucoup d’événements dans le domaine de l’emploi cherchent souvent des conférenciers volontaires, pour raconter un peu leur histoire. Vous pouvez contacter des enseignants pour discuter de la possibilité de parler à des étudiants. Il existe plein de moyens de se faire connaître de la sorte, et la seule personne qui peut vous empêcher de le faire, c’est vous-même.

En conclusion

Que vous soyez un candidat atypique, ou simplement un chercheur d’emploi expert en entrevue, il ne faut pas perdre espoir. Ce n’est pas parce que le recrutement dans sa forme actuelle ne vous avantage pas que ce sera toujours le cas.

En osant autre chose pour vous démarquer, vous ne serez plus jamais une simple victime « de ne pas avoir été choisi » simplement parce que vous avez accepté de vous conformer à un système de recrutement qui vous demande d’être passif et de simplement sourire, sauf quand il est temps de performer en entrevue.

Personne n’est forcé d’être une victime dans ce marché de l’emploi, et en prenant en main votre image de marque professionnelle, vous vous positionnez bien davantage comme un acteur de votre vie professionnelle.

Vous l’avez essayé? Vous avez commencé vos démarches? Sentez-vous qu’un monde nouveau s’ouvre à vous? C’est peut-être votre carrière qui est en train de devenir antifragile!

Je termine avec une citation qui m’a beaucoup inspiré alors que je commençais moi-même à travailler mon image de marque professionnelle…

Travaillez jusqu’à ce que vous n’ayez plus besoin de vous présenter.

Summary
Comment se démarquer lorsqu'on est en recherche d'emploi
Article Name
Comment se démarquer lorsqu'on est en recherche d'emploi
Description
Se chercher un nouvel emploi n'est pas de tout repos. Outre avoir un CV et un profil LinkedIn à jour, comment peut-on se démarquer dans un marché ou la compétition est féroce?
Author
Publisher
Primos Populi
Publisher Logo

Laisser une réponse